Dakine Sequoia – Test et avis

Mis à jour mardi 10 mai 2022 à 15:08

Le chauffage des mains est presqu’une question de survie dans les zones froides. Plus elles sont au chaud, mieux c’est. Cela est encore plus avéré pour les sports de neige comme le ski et le snowboard. Pour les dames qui adorent se fondre dans ce décor glacial et rude, les gants de protection constituent des accessoires incontournables à ne surtout pas négliger. Le gant snowboard Dakine Sequoia est un des multiples modèles mis sur pied pour satisfaire les exigences strictes des femmes, sans perdre en esthétique et praticité. Fabriqué dans un savoir-faire qu’on ne présente plus, cet accessoire a déjà trouvé une place sûre dans l’équipement de ski de plusieurs amatrices et professionnelles des activités en neige. Votre lecture de ces lignes prouve que vous êtes en quête de davantage d’éléments au sujet de ce gant. Vous serez donc servi dans les lignes qui suivent.

Le Dakine Sequoia est-il recommandé?

Bien sûr ! Pour toutes vos aventures sur les Alpes pleines de neige, il n’y a pas meilleur compagnon que ce gant. Associé à d’autres éléments comme les cannes, planches et manteaux de ski, vous serez parées pour vivre de belles sensations sans souffrir du froid. À la base, c’est un accessoire cher, c’est vrai, mais ce n’est absolument pas une véritable limite, puisque quand on voit ses différents avantages, on ne peut qu’être satisfait. Sur le plan ergonomique par exemple, il dispose d’une petite poche extérieure qui peut accueillir une chaufferette, pour réchauffer vos doigts de façon encore plus optimale. De plus, il est conçu pour durer longtemps, surtout qu’il n’est même pas difficile à laver. Son sous-gant est doux et souples, idéal pour faciliter les mouvements, même à toute vitesse. Sans oublier que côté design, les dames seront très satisfaites de ses couleurs et finitions.

Les avantages et inconvéniants du Dakine Sequoia

Voir le prix le plus bas

Je n’ai jamais aimé les pays froids, car je ne me sens pas à l’aise dans les températures basses. Mais tout récemment, j’ai vécu une très belle expérience avec des amies en Ecosse, lors des vacances. On a fait du ski et du snowboard sur des pistes enneigées, et je n’ai même pas pris froid. Cet exploit, je crois que je le dois à ma paire de gants Dakine Sequoia. En fait, je l’ai prise en ligne bien avant le voyage, en me basant sur les bons retours que j’ai lus sur les sites de vente à son sujet. Cela m’a coûté assez cher, mais personnellement je suis satisfaite de mon choix. Ces gants sont restés intacts, malgré tous les mouvements que j’ai faits pendant toutes mes séances de ski. Ce sont vraiment des accessoires durables, et surtout très beaux. En tout cas, moi j’ai très bien trouvé mon compte.

Poignets ajustables

Fine ou en chair, sachez madame que vous n’aurez pas de mal à enfiler cette moufle, puisqu’elle a été faite pour toutes les morphologies. Figurez-vous que ce gant a d’abord une ouverture assez grande, de telle sorte qu’au moment de l’enfilage, vous ne rencontriez aucune difficulté. Par ailleurs, il dispose d’une ceinture réglable au niveau du poignet. Cet élément doublé d’un collier élastique assure un blocage ferme du gant, l’empêchant ainsi de descendre ou flotter pendant les mouvements. Pendant vos séances de ski ou de snowboard, vous n’aurez pas à ajuter vos moufles à chaque fois, car une fois que la ceinture est bloquée, elle reste stable. C’est un atout de poids, car en plus de favoriser un confort certain, cela garantit également un rapport de chaleur très appréciable. Le concepteur a bien tenu compte que chaque dame a une morphologie précise, bien qu’au niveau des mains, la différence n’est généralement pas flagrante.

Ergonomie relevée

La grosse nouveauté avec ce modèle Sequoia, c’est sa poche verticale intégrée au-dessus de la main. À première vue, on se pose mille et une questions au sujet de sa présence et de son utilité sur ce gant. Eh bien, si cela vous a aussi un peu turlupiné l’esprit, sachez que cette poche a bel et bien sa place sur cet accessoire. C’est une bourse assez creuse qui est même capable d’accueillir une chaufferette. Ne vous tracassez donc pas, si vous n’êtes pas en mesure de vous payer des gants chauffants. Avec ce modèle de chez Dakine, vous bénéficierez de tous les avantages d’une moufle chauffante sans utiliser d’énergie externe.

De même, ces gants ergonomiques se démarquent aussi de la concurrence grâce à leur configuration pratique. Notez qu’avec certains modèles de gants, on juste 2 zones d’accueil pour les doigts à savoir 1 pour le pouce et 1 autre pour les 4 autres doigts. Ici, chaque doigt a une zone bien définie, ce qui favorise les mouvements indépendants.

Utilisation très pratique

Beaucoup de personnes n’aiment pas beaucoup les moufles, parce qu’elles ont l’impression qu’une fois qu’elles les ont portées, leurs mains sont emprisonnées. Il devient compliqué de se gratter le nez, se frotter les yeux et bien d’autres. Seulement, il y a des caractéristiques de ce gant que vous trouverez très pratiques. Par exemple, il embarque un sous-gant compatible avec les écrans. En termes plus explicites, cela veut dire qu’en réalité vous n’aurez pas de difficulté à manipuler votre smartphone ou tablette, même si vous l’avez porté. On est loin d’un emprisonnement des mains, encore moins d’un inconfort permanent !

Par ailleurs, il est très courant de recevoir des éclats de neige en plein visage pendant une course de ski. La praticité de ce gant ressort encore plus, en ce sens qu’il dispose d’une surface d’essuyage sur le pouce. Pas besoin de vous arrêter pour vous nettoyer le nez, les yeux ou la bouche. En un tour de main, vous parviendrez à éliminer les flocons de neige qui vous perturbent sans perdre en vitesse.

Structure très douce

Pendant le snowboard ou le ski, les mains interviennent pratiquement à tous les niveaux. Elles permettent de prendre l’appui, de donner la direction voulue au corps et même de stopper net les mouvements. En tant qu’acteur principal de cette activité, elles ne devraient donc pas être à l’étroit, ni compressées. Sinon, cela pourrait entraîner des raideurs au niveau des membres supérieurs, ou même plus grave, des chutes. Ici, vos mains seront en contact direct avec le sous gant Storm Line. Élément interne, ce sous-gant est en réalité une doublure en tricot 150g, ce qui veut dire que vos doigts et mains y seront parfaitement à l’aise. Même de l’extérieur, ce gant n’est pas rugueux. Au niveau de la paume de main, le concepteur a opté pour le textile Rubbertec, qui est un excellent compromis entre douceur et fermeté, tout ceci pour votre plus grand confort.

Bonne conservation de la chaleur

Si vous n’êtes pas suffisamment réchauffée, vos parties de ski seront plus un calvaire qu’un plaisir. Le gant Sequoia de Dakine a donc été spécialement travaillé pour garder vos doigts et mains bien au chaud, pendant que vous arpentez les chemins enneigés. Pour optimiser à souhait ce facteur, le fabriquant l’a doté d’une membrane Gore-Tex Warm qui garantit une étanchéité parfaite, de telle sorte que la température à l’intérieur du gant reste constante pendant tout le temps que vous l’aurez enfilé. Cet insert parfaitement intégré ne sera en aucun cas une gêne lors de vos mouvements, et c’est à ce niveau que tout le savoir-faire du concepteur ressort. Toujours à l’intérieur, son textile High Loft Synthétic 170g contient bien la chaleur. Isoler vos mains est un vrai défi, et Dakine a sur le relever avec brio. Même avec une nouvelle manucure, vous n’aurez pas de souci.

Style travaillé

Concevoir un accessoire pour femme demande beaucoup de soin et d’attention. S’il est connu que les hommes passent facilement sur certains détails, les femmes elles, sont beaucoup plus pointilleuses. C’est la raison pour laquelle la marque Dakine a été méticuleuse au niveau des finitions et du design de ce gant Sequoia. D’abord, le choix d’un double coloris glacier n’est pas un pur hasard. Les couleurs noire et blanche qui habillent ce gant rentrent très bien dans le décor de la neige, sans toutefois être flashy. Pour la gent féminine, ces couleurs symbolisent beauté, élégance et discrétion, tout ce que recherchent les femmes classes. Par ailleurs, la disposition de sa poche extérieure et même de sa ceinture de serrage est parfaite. Chaque détail a visuellement été pensé, et le rendu est tout simplement satisfaisant. Pour les dames, c’est un vrai régal, tant sur le plan visuel que tactile.

Entretien facile

Les pistes de neige sont connues certes pour leur climat très glacial, mais elles ont surtout le rare avantage d’être très peu salissantes. Eh oui, vous pourrez vous y rouler, tomber et vous mouvoir à volonté sans craindre d’être tâché de partout. Toutefois, cela ne veut pas dire que vous n’aurez pas besoin de laver ce gant Dakine. Par pure formalité, il faudra le nettoyer après chaque utilisation, mais rassurez-vous, ce n’est pas une lourde tâche. Ses matières se nettoient facilement à la main. Également, il a une doublure complètement amovible, qui se présente sous la forme d’un gant souple pouvant être frotté et séché comme un vêtement. Cette doublure interne peut même aller dans une machine à laver, à condition de choisir une température douce et un produit de lessive peu agressif, pour ne pas abîmer la structure de base du tricot.

Résistance appréciable

On ne sait jamais véritablement à quoi s’attendre quand on fait du snowboard ou du ski. C’est la raison pour laquelle il est toujours recommandé d’avoir l’équipement complet, avant de s’engager dans la pratique de ces activités. Avec ce gant, vos doigts seront parfaitement protégés contre les chocs. En fait, si on analyse sa structure de l’extérieur vers l’intérieur, il y a au moins 4 couches de matières, ce qui au finish forme un rembourrage d’appoint. Même s’il s’agit de couches assez fines, c’est toujours mieux que d’avoir les mains nues en pleine neige. Sa résistance est également évaluée dans la durée et soyez rassurée à ce propos, c’est un gant assez solide, qui pourra vous accompagner pendant longtemps.

Assez cher

Le seul élément que beaucoup de femmes ont considéré comme bémol avec ce gant, c’est son prix élevé. En fait, il ne fait aucun doute que ce matériel est un accessoire de haute qualité qui mérite toute sa place auprès des skieuses qui aiment le bon. Cependant, il faut clairement savoir que si vous n’avez pas des moyens financiers conséquents, il sera très difficile pour vous de l’acquérir. Dakine est une marque encore peu connue certes, mais qui ne compte pas rester dans l’ombre de ses concurrents. À travers ce modèle Sequoia, on voit donc clairement qu’elle se démarque en montrant quelle classe sociale elle vise avec ses produits. Si ce prix onéreux est rassurant pour certaines, pour d’autres ça réduit toutes leurs chances d’avoir et d’utiliser des gants de ski durables et qualitatifs, alors que c’est ce que pratiquement toutes les dames recherchent.

Voir le prix le plus bas

Merci d’avoir lu cet article

Rédiger sur ce gant Dakine Sequoia a été pour moi un immense plaisir, et j’espère qu’il en est de même pour votre lecture. S’il y a quelque chose à retenir à propos de cette merveille, c’est qu’elle est confortable, durable et très pratique à l’usage. J’ai moi-même été émerveillée de son isolation thermique complète et de sa grande ergonomie, car sa doublure me permet de manipuler mon smartphone sans problème. Il n’y a que son rapport qualité-prix élevé qui décourage certaines intéressées, mais si les moyens y sont ce n’est vraiment pas un choix sur lequel vous devez hésiter. Après avoir fait le tour de ces caractéristiques détaillées, je suis toujours disposée à vous apporter d’autres éléments manquants, si vous en avez besoin. Pour cela, vous n’aurez qu’à m’écrire à l’adresse gisele@lemeilleuravis.com. Ma réponse ne se fera pas attendre longtemps.